Accueil > Week > Violence à la Une

Violence à la Une

vendredi 20 novembre 2009, par tOad

Entretenir la peur d’une violence extérieure
L’intériorise et rend son rendement meilleur.

Fed on violence we fear,
Feelings forced better to steer.

Messages

  • Remarque purement formelle déjà, par coïncidence puisque ton style est plus varié, ce dessin ressemble beaucoup aux peintures de J.D. Doutreligne qui a bossé sur notre site, je te donnerai le lien si ça t’intéresse. Mathieu m’a fait découvrir ton boulot et je l’en remercie.

    Quant au fond, je me permettrai juste de supposer que le vrai problème n’est pas tant l’exagération des menaces qui pèsent sur les individus, qui sont réelles - je veux dire le monde est quand même violent -, que :
    1/ l’illusion de la possibilité d’une parfaite Sécurité, majuscule, alors que même un Contrôle total n’amènerait qu’une insécurité d’un genre différent (un genre déjà d’actualité : violences policières, atteintes à la liberté d’expression, syndicale, etc.)
    2/ la responsabilité du cynisme qui est à la base du système économique et social actuel dans le développement de la violence quotidienne, ce qu’on voit par exemple dans le cas des quasi lynchages pour des histoires de foot dans des pays où les gens devraient logiquement s’en prendre plutôt à leurs gouvernements et aux boîtes qui marchent avec eux.

    Bon, ce n’est pas très clair mais en tout cas ton dessin le fait carrément.

    Keep up the good work !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.