Accueil > Web > Joining Facebook

Joining Facebook

lundi 19 septembre 2011, par tOad

Dans cet univers liquide c’est en surfant qu’on devient aileron, donc je me jette allô. Le "social network", sa surface et son interface me semblent bien troubles mais tâchons de m’y réfléchir. Vous avez vos raisons, ou n’en avez aucune, pour ma part celles qui poussent, dans le désordre, plouf-plouf :

  • épancher mes penchants ;
  • être un jour l’ami d’un pape pour avoir une place moins chère au paradis, indulgence de mise ;
  • être l’ami d’autres gourous au cas où le pape se goure de paradis ;
  • être l’ami de Mark Zuckerberg et qu’il me prête sa maison de campagne ;
  • affirmer que les richesses matérielles comptent peu et qu’il n’y a de vraie richesse que dans l’amitié ;
  • avoir moi aussi le loisir public de maltraiter la syntaxe & l’orthographe & les règles de typographie ;
  • m’engager moi aussi en un clic ;
  • pouvoir moi aussi dire moi aussi et que cela se sache ;
  • apprendre à aimer, manifestement, avec des boutons pour (acmé juvénile) ;
  • savoir ce qu’il y a dans la tête des filles de 14 ans pour être en mesure de m’immuniser si je me fais mordre par l’une d’elles dans la rue ;
  • faire tache d’huile avec mes taches d’encre ;
  • y être / en être, au début y / en c’était ici, puis ce fut internet, les boîtes à mèls, ensuite les blogs, maintenant FB, et après ?
  • rejoindre la meute pour peu que la meute s’émeuve en cas d’émeute ;
  • me distinguer en faisant comme tout le monde ;
  • retrouver des gens que je n’ai jamais connus ;
  • passer des heures, des années en plus devant un écran plutôt que de laver ma salle de bain ;
  • recevoir des gens à distance évitant ainsi qu’ils voient dans quel état est ma salle de bain ;
  • faire courir des rumeurs, par exemple sur ma salle de bain (mauvais exemple) ;
  • me soucier de mon e-réputation au cas où je ne me souviendrais pas de ce que j’ai fait la nuit précédente ;
  • le découvrir sur le compte d’un autre ;
  • m’en excuser auprès d’un éventuel employeur qui découvrirait que ses vices de la veille sont plus poussés que les miens ;
  • faire des listes qui ne servent à rien ;
  • le noter ;
  • éviter la cohérence d’un propos linéaire ;
  • laisser une trace où se tracent des laisses ;
  • dresser un mur de plus ;
  • m’y lamenter, m’en insurger, déplorer l’état du monde en me félicitant de la musique que j’écoute ;
  • tous les goûts sont dans la nature, les miens sont sur un mur, j’ai le goût sûr (cqfd) ;
  • être l’ami d’une marque ;
  • recevoir des marques d’amitié ;
  • en donner, à crédit ;
  • participer virtuellement à la prochaine révolution ;
  • ...

Je crois que le compte est http://facebook.com/zetoad mais il ne semble pas fonctionner pour l’instant, diantre !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.