Accueil > Week > Erostrate

Erostrate

vendredi 7 octobre 2011, par tOad

A moi faites attention, si ce n’est s’il vous plaît
Ce sera donc sinon, votre ombre mon reflet.

There can be no shame on walls built of fame,
In light or in flame carved be my name.

Messages

  • Suivant, encore, le chemin du hasard, voici où celui m’amena, faisant ressurgir le passé (de vos dessins) dans le présent.
    Vous mettez les liens, Monsieur, mais nous suivons, du moins nous essayons.
    Érostrate, afin de parvenir à la célébrité, incendie le temple d’Artémis à Ephèse.
    Le type, là, tague le tableau de Raphaël intitulé L’Ecole d’Athènes (1510) et vise par son œil (transfiguré en mire) la tête de Platon. L’Ethique, que tient Aristote à côté de lui, n’est, par souci de cohérence, pas visée.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.